Droit au Génie

Licence Creative Common by SA
mardi 6 mars 2018 par matthius

Les élèves peuvent croire que chercher la vérité pour trouver son bonheur, c’est has been. En effet, ils peuvent voir ce qui se passe dans le monde entier avec internet. Ainsi les activités sont nombreuses mais divertissent pour beaucoup, au lieu de développer.

Alors il s’agit de créer un grand discours aux élèves, en leur disant que ceux qui cherchent sur leurs limites et les limites des autres peuvent devenir des génies, s’ils méditent et dialoguent grâce à l’hypothèse supérieure. Expliquez vos alternatives. N’est-on pas heureux avec ses amis, quand on repousse les frontières ? Le génie humain n’a qu’à chercher sur les limites, par sa simple recherche de vérité, pour bénéficier à toute la société, par la société.

Alors on dit aux enfants qu’il s’agit de se développer par ses limites, par sa recherche de vérité, de leur dire que ceux qui veulent oublier deviennent malheureux. Ainsi, l’éducateur dialogue avec chaque élève en allant sur ses limites. Oser faire cela, c’est prendre en considération l’élève, par sa propre expérience, qui demande à être psychologue. Les limites sont petites et limitées au départ, grandes et extraordinaires ensuite.

L’enfant croit alors que l’informatique est réellement virtuelle. Il s’aperçoit que se connaître rend non seulement heureux, mais permet de se faire un avis, sur sa propre existence notamment. Cet avis nécessitera de faire de la politique créative en philosophant par le journalisme, pour comprendre la société et l’économie réelle, afin de chercher la vérité, seule démarche qui permette de reconnaître facilement des mensonges donc orientations virtuelles.

Il s’agit ensuite de se connaître avec sa famille, son éveil par ses découvertes, la société ou sa généalogie, des cartes postales, l’histoire. On aura alors accès au chemin de la connaissance de soi. Cela ne pourra se faire qu’avec l’intuition, en écrivant de la poésie, avec le dialogue par l’intuition permettant de se connaître à l’instant, parce que notre esprit change l’âme après l’avoir découverte, sachant que peu d’esprit permet de mieux voir l’âme, se découvrant mieux à la fin de sa vie.

Mes Notes

Tentez de dialoguer avec quelqu’un qui possède d’autres intelligences que les vôtres.